voyage tasmanie récit
Retour à la nature

Je vous emmène en… Tasmanie | Partie 2

Partie 1 – Partie 2 

La semaine dernière, je vous parlais de la première partie de mon voyage de 10 jours en Tasmanie. Je vous avais laissés avec un beau coucher de soleil près de Triabunna. Aujourd’hui, on continue vers le nord et un peu plus à l’ouest aussi. Pour vous donner une meilleure idée d’où se trouvent tous les endroits dont le parlerai dans cet article, j’ai créé une carte sur Google Maps (comme la dernière fois). Il vous suffit de cliquez sur l’image ci-dessous pour y accéder :) 

carte tasmanie parcours trajet

FREYCINET NATIONAL PARK 

Après une bonne nuit de sommeil dans notre tente (avec 4 épaisseurs pour ne pas voir trop froid), nous avons fait une randonnée au Freycinet National Park. Nous voulions absolument voir Wineglass Bay (« la baie du verre à vin ») qui est réputée pour sa beauté. Nous avons choisi la rando qui passait par Wineglass Bay et Hazard Beach (5 heures de marche au total) et nous n’avons pas été déçus ! On commence par une bonne montée et arrivés au sommet, on a une vue imprenable sur Wineglass Bay.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, elle n’a pas été nommée comme ça du fait de sa forme en demi-lune, mais parce que du temps où la chasse à la baleine avait encore cours, les eaux ensanglantées allaient jusque ici (l’anecdote très classe…). Aujourd’hui, elle a gardé ce nom, mais la chasse à la baleine est bien entendu interdite !

wineglass bay from above view

Vue sur Wineglass Bay.

La plage de sable blanc est très longue. Le temps étant clément (un ciel sans nuage et une petite vingtaine de degrés – en plein hiver !) nous en avons profité pour nous tremper un peu les pieds (pas plus !) et nous reposer un peu sur la plage. Elle est vraiment magnifique !

wineglass bay plage tasmanie

plage wineglass bay tasmanie

Après avoir traversé la forêt, nous nous sommes retrouvés sur la toute aussi belle plage Hazard Beach où nous avons tranquillement pique-niqué. Il n’y avait pas beaucoup de monde sur cette randonnée, probablement parce que c’était l’hiver. Cela l’a rendue d’autant plus agréable, puisque nous avions quasiment les plages pour nous tous seuls.

La dernière partie de la randonnée est la plus « dure » non pas physiquement mais mentalement. En effet, on a vu les points d’intérêt et maintenant il faut retourner au parking, mais cela prend tout de même un bout de temps. Quoiqu’il en soit, je recommande vivement cette randonnée qui ne demande pas d’être particulièrement sportif et est agréable par beau temps ! Pour finir la journée en beauté, nous sommes allés voir le phare du Cap Tourville. La vue sur la côte était magnifique, d’autant plus qu’à cette heure de la journée (un peu avant le coucher de soleil), les couleurs sont superbes!

phare tasmanie freycinet national park

vue du phare sur la côte tasmanie

Vue sur la côte

CRADLE MOUNTAIN NATIONAL PARK

Sur le chemin, nous sommes passés par Launceston, la deuxième plus grande ville de Tasmanie. Je n’ai pas jugé nécessaire de vous en parler en détails car je n’ai pas vraiment aimé cette ville, qui n’a à mon sens pas grand intérêt si ce n’est pour sa Cataract Gorge (mais cela vient peut-être du fait qu’on n’y est pas restés longtemps).

En revanche, sur le chemin entre Chain of Lagoons (où nous avions dormi) et Launceston, nous sommes passés par le petit village de Fingal où nous avons été très bien accueillis ! Les habitants étaient adorables et nous ont laissés nous mettre au chaud pour prendre notre petit déjeuner. Il faut dire qu’il faisait vraiment froid ce jour-là, et la cheminée nous a fait grand bien. Nous avons eu la chance d’entendre un « ancien » nous parler de l’histoire de son village ainsi que du terrible massacre qui a eu lieu à Port Arthur en 1996. C’était émouvant de recueillir ses témoignages. 

fingal tasmanie

Source: Google Images

Le 1er juillet, jour de mon anniversaire, nous avions décidé d’explorer le parc national de Cradle Mountain. Au réveil, le temps était nuageux et froid. Qu’à cela ne tienne, nous étions motivés pour aller faire notre randonnée pour découvrir ce très beau parc. Nous sommes donc partis en voiture pour rejoindre le parc (nous dormions à une cinquantaine de kilomètres).

Une fois arrivés à l’office du tourisme, on nous apprend qu’on aura un choix restreint pour la randonnée à faire, les conditions météo étant trop mauvaises pour partir sur toute la journée dans certains sentiers. Nous décidons de faire le tour de Dove Lake, aménagé avec des passerelles en bois, et d’où l’on peut normalement voir le clou du spectacle à savoir Cradle Mountain.

dove lake cradle mountain tasmanie

Dove Lake avec le pied de Cradle Mountain (le sommet est dans les nuages)

dove lake tasmanie

Vue sur Dove Lake (Cradle Mountain dans le dos)

Cette photo montre la vue que nous avons eue ce jour-là. Il y avait tellement de brouillard et les nuages étaient tellement bas qu’on n’apercevait même pas Cradle Mountain ! Or, si vous regardez des photos par temps dégagé, vous remarquerez que la montagne n’est pas loin hahaha. Tant pis pour nous hahaha.

On est quand même partis faire le tour du lac, qui est aménagé pour faciliter la balade. L’atmosphère était un peu mystique, et l’endroit avait son charme même par mauvais temps ! J’ai réussi à prendre quelques photos pour capturer cette ambiance singulière. Comme nous étions ultra-motivés, nous avons bifurqué un peu avant la fin du tour du lac pour entamer une longue et abrupte montée pour aller voir Cradle Lake qui se trouvait un peu plus haut.

C’est à ce moment que les éléments se sont déchaînés, mais nous avons quand même réussi à le faire dans le vent, la pluie et le brouillard ! Ca restera un souvenir incroyable, et la joie d’avoir fait ce circuit était immense. En tout cas, j’aimerais beaucoup y revenir en été pour faire la fameuse Overland Track, cette randonnée de 5 jours qui part de Dove Lake et traverse tout le parc national! 

dove lake tasmanie randonnée

Autour de Dove Lake, on passe dans la forêt sur un chemin en bois.

trou arbre

LIFFEY FALLS 

Le jour suivant, nous nous sommes mis en route pour aller voir la « plus belle cascade de Tasmanie »: les Liffey Falls. Sur le chemin, nous avons pu nous arrêter à Sheffield, ville dont le principal point d’intérêt consiste en ses fresques murales. Ce n’est pas pour rien qu’elle est surnommée « town of murals ». Malheureusement, mes photos ne rendent pas très bien, mais vous pouvez en voir quelques photos sur Google Images.

Les Liffey Falls sont effectivement très jolies, mais elles se méritent ! Pour les atteindre, nous avons dû prendre un chemin de graviers sinueux qui descendait pendant 15-20 minutes (à 20km/h). En 10 minutes de marche, nous étions au pied de la cascade, mais il y avait deux points de vue plus haut également. Puisqu’elles sont dans la forêt, il n’y avait pas beaucoup de lumière, ce qui contribuait à rendre la cascade plus belle encore ! 

liffey falls tasmanie

liffey falls tasmanie bottom

GREAT LAKE

Après notre arrêt aux Liffey Falls, nous reprenons la direction du sud et montons un peu sur les hauteurs, où nous commençons à voir de la neige. Nous sommes très excités et descendons de voiture pour aller la toucher (comme des gamins, oui !). 

neige tasmanie

De la neige!!

Quelques minutes plus tard, nous arrivons au point de vue donnant sur le « Great Lake ». La lumière commence à décliner, puisque le soleil vient juste de passer derrière les montagnes dans notre dos. 

great lake tasmanie lookout

Great Lake

C’est à partir de ce moment que les choses se compliquent. Jusque là il n’y avait de la neige que dans l’herbe bordant la route, mais ici, il y avait de la neige et surtout du VERGLAS sur la route. Malheureusement, nous avons eu un petit accident : à cause du verglas, notre voiture est tombée dans le fossé. Heureusement, nous roulions au pas et la voiture a glissé « tranquillement » : pas de choc, nous ne sommes pas blessés et la voiture n’a rien… Excepté qu’elle est coincée dans le fossé.

Pour faire court sur la suite de cet incident, nous n’avons pas réussi à la sortir du fossé le soir-même malgré l’aide de 4×4 qui se sont arrêtés pour essayer de nous aider. Comme il se faisait tard, la dépanneuse ne pouvait pas venir nous secourir. Un couple de locaux nous a emmenés tous les trois à l’hôtel pour que nous y passions la nuit en attendant le lendemain pour rappeler la compagnie de dépannage.

Autant dire que nous avons passé une mauvaise nuit, nous étions très stressés. C’est avec beaucoup de chance que nous sommes tombés sur deux Australiens qui nous ont ramenés à la voiture avec leurs 4×4 le jour suivant et ont réussi à sortir la voiture par la même occasion. Nous étions vraiment soulagés, d’autant plus que la compagnie de dépannage n’aurait probablement rien pu faire pour nous, puisque (ironie….) tous les véhicules de dépannage en Tasmanie ne possèdent pas quatre roues motrices (top pour venir porter secours à des personnes coincées dans la neige, n’est-ce pas ?!).  Bref, c’est une histoire que nous pouvons maintenant raconter en en riant un peu, mais sur le coup ce n’était pas DU TOUT amusant! 

great lake

Il avait encore neigé pendant la nuit et les bords du lac à côté de l’hôtel étaient blancs!

BONUS : UN AUTRE COUCHER DE SOLEIL 

Pour finir cet article en beauté, je voulais mettre quelques photos du coucher de soleil de notre dernier soir (oui j’ai une petite obsession pour les couchers de soleil et le crépuscule je crois). Sur la route du retour direction Hobart nous avons assisté à ce coucher de soleil en pleine campagne. Enjoy ! 

coucher soleil tasmanie

coucher de soleil en tasmanie

apres coucher soleil tasmanie

Les couleurs du ciel après le coucher de soleil sont incroyables!

C’est avec un peu d’émotion que vous annonce que ces quelques photos concluent cette mini-série de deux articles sur mon roadtrip en Tasmanie. Ca m’a fait très plaisir de pouvoir vous faire découvrir cette île, que j’ai personnellement beaucoup aimée. J’espère que ça vous a plu.

Comme j’aime beaucoup voyager, je suis toujours à la recherche de nouveaux endroits à visiter. Donc dites-moi en commentaire quel est le plus bel endroit que vous ayiez jamais visité (dans votre pays ou à l’étranger). J’ai hâte de découvrir vos endroits préférés !

Mardi, connectez-vous pour passer une journée dans mon assiette (un peu spéciale)!

Prenez soin de vous,

Previous Post Next Post

You Might Also Like

14 Comments

  • Reply Madeleine à bicyclette 6 septembre 2015 at 14:27

    Jolies photos surtout celle avec la vue sur la côte, j’adore les tons de couleurs!

  • Reply evaskor 31 août 2015 at 05:36

    Superbes photos qui font ressentir un peu le bout du monde… Je te souhaite de continuer les voyages aussi souvent que tu peux. Si ce n’est pas sur ta liste; traversee du Canada / Pacifique Nord Ouest (US/Canada) / Alaska… Tes photos m’ont rappelle certains endroits sur de l’ile de Vancouver; mais tout est different et la decouverte de nouveaux lieux est toujours un sentiment unique qui devient vite addictif…
    Bises.

    • Reply Savourelavie 3 septembre 2015 at 15:28

      Oui, j’espère vraiment avoir l’occasion de voyager à nouveau, ça fait partie de mes objectifs de vie. Le Canada est tout en haut de ma liste, avec la Norvège, ce sont deux pays qui me font REVER! Pourquoi pas se rendre à Vancouver dans un an ou deux ;)
      Bonne journée,
      Léa x

  • Reply Plusbelgelavie 26 août 2015 at 17:43

    Ton article vend de rêve! :)

    Bisailles joyeuses :*

  • Reply Océalie 26 août 2015 at 11:44

    Wow que d’aventures. Le coup de la voiture dans le fossé ça ne m’aurais pas fait rire non plus. Et pourtant, nulle n’est à l’abris. Tu crois vraiment que la dépanneuse n’aurait rien pu faire ? Flippant. Mais bon, heureusement qu’il y a toujours des personnes prêtes à venir en aide. :)
    Effectivement, c’est l’inverse concernant la météo. Mais j’aime bien tes photos du Dove lake quand même ! Quant à l’endroit que j’ai préféré parmi tous, je vais rester en Australie du coup, car j’ai du mal à comparer les pays entre eux (même si j’ai eu un récent gros coup de coeur pour l’Ecosse ;). Je dirais que j’ai été subjuguée par la beauté de Wilsons Promontory et ai eu un gros gros coup de coeur pour la Great ocean road (autour de Torquay).

    • Reply Savourelavie 3 septembre 2015 at 15:30

      Oui, c’était un moment assez stressant, il faut le dire. La dépanneuse était un véhicule avec seulement deux roues motrices et avec le verglas qu’il y avait (et l’étroitesse de la route), c’est certain qu’elle n’aurait pas pu nous aider…
      Finalement, Doe Lake a un côté mystique du au brouillard qui m’a aussi bien plu! Ahhhh, l’Ecosse, ça peut être une belle destination pour un futur voyage. Une amie en revient et a adoré!
      A bientôt,
      Léa

  • Reply Floriane (Il était une Flo) 25 août 2015 at 16:58

    Coucou !
    Je suis contente de découvrir la 2ème partie de ton voyage :D
    Comme toujours, les photos sont magnifiques ! D’ailleurs tout comme toi, je fais une fixation sur les couchers/levés de soleil, alors j’apprécie tes photos que je trouves vraiment très belles ! Avec un gros coups de cœur pour la photo avec les barbelés (la 2ème du bonus).
    Bref, tu as visité des endroits superbes, et tu as dû bien t’amuser malgré le petit incident. Vous avez eût de la chance finalement.
    En tout cas, le paysage avec la neige est vraiment beau lui aussi, ça fait bizarre de voir des plages enneigés, mais c’est vraiment beau (aïe aïe combien de fois j’ai dis « vraiment, « beau », « superbe », et « magnifique » dans ce commentaire ??) lol :)
    Je te fais des bisous.
    Floriane :)

    • Reply Savourelavie 3 septembre 2015 at 15:33

      Je suis contente que la découverte de la deuxième partie de mon voyage t’ait autant plu que la première!
      Non, pas de plages enneigées tout de même, c’était sur les « hauteurs » ;)
      Bisous,
      Léa

  • Reply Nègre 25 août 2015 at 13:35

    Les Australiens ont été sympas pour vous aider quand la bagnole est tombée dans le fossé, mais est-ce qu’il t’arrive de te demander s’ils vous auraient aidé de la même manière si vous étiez des Blacks, toutes choses égales par ailleurs ? C’est l’un des peuples les plus racistes de la planète, mais ça, tout le monde évite soigneusement d’aborder le sujet…

    • Reply Savourelavie 3 septembre 2015 at 15:34

      Bonjour,
      Je ne me suis pas posé la question effectivement, je ne peux pas dire ce qu’il se serait passé si j’étais « Black » comme tu dis. Malheureusement je ne peux rien contre le racisme des Australiens, mais je remarquais simplement que de ce que j’ai pu voir, ils étaient toujours prêts à aider (ou moi en tout cas) lorsque j’ai eu des problèmes :)
      Léa

  • Reply Madeleine et Maurice 24 août 2015 at 11:23

    Voila qui donne envie de découvrir cette région lointaine !!! Merci de nous apporter du rêve. Nous t’embrassons très fort.

    • Reply Savourelavie 30 août 2015 at 15:03

      Je suis contente que vous aimiez ce petit article! Bisous!!

    Laissez un petit mot!

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.